La location du matériel par crédit-bail est parfois présentée comme un moyen « fiscalement intéressant » pour s'équiper. Les bailleurs mettent en avant la déductibilité des loyers, sans toujours bien préciser les conditions. Voici quelques repères.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !