La déduction pour aléas (DPA) permet de diminuer le résultat d'un exercice (et donc l'impôt et les cotisations sociales) et de se constituer une « réserve ». Elle sera réintégrée aux revenus d'une moins bonne année et subira alors l'impôt et les cotisations sociales.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !