Le broyage est une technique simple, nécessitant un outil déjà présent dans la plupart des exploitations. Son débit de chantier est correct. Il est adapté à des grands couverts, comme la moutarde ou le tournesol. En revanche, il l’est peu pour les plantes rampantes et peu développées. Il en va de même pour les couverts à pivot ou avec un plateau de tallage, qui risquent de repartir si les conditions sont réunies...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !