«C’est la première fois que mon assureur utilise un drone sur mes parcelles », témoigne Jean-François Regard, céréalier à Saint-Chef, en Isère. En juillet dernier, un épisode de grêle et tempête a touché son exploitation. Une parcelle de 12 ha de tournesols semences a été fortement endommagée par la verse. L’agriculteur a rapidement fait une déclaration de sinistre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !