«Le gène sans cornes chez les bovins est une caractéristique naturelle », insiste Pascal Soulas, de Charolais Univers. Il ne s’agit pas d’une manipulation génétique, comme le prétendent certaines personnes mal informées sur les réseaux sociaux. En charolais, l’origine de la souche sans cornes remonterait à 1967. Dans l’élevage Jumentier, au sud de Paris, naissent les premiers « spé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !