Le XIXe siècle a apporté les conserves et l’après-guerre les exhausteurs de goût. Jusqu’à la fin des années 1940, manger des produits surgelés industrialisés relevait de la science-fiction et, dans les années 1960, les sachets lyophilisés étaient désignés comme « la nourriture du futur ». Avant l’arrivée des G.I. américains en France, personne ne s&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !