Ce sport, encore méconnu en France, pourrait sortir de l’ombre après ces championnats du monde. Il englobe trois disciplines : la « tonte machine », la « tonte aux forces » (sorte de grands ciseaux) et le « tri de la laine ». Trois cents compétiteurs de trente-quatre nationalités vont s’affronter pour la première fois en France lors de la dix-huitième édition...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !