Ne pas traiter ou fertiliser lorsque le vent souffle est une question de bon sens et fait partie des bonnes pratiques mises en place par tous les agriculteurs. Néanmoins, dans certaines parcelles, en particulier celles qui sont proches du littoral ou au sommet de plateaux, le vent est présent toute l’année et il faut trouver des solutions alternatives pour réaliser des passages efficaces sans gaspiller l’engrais et les produits phyto.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !