Pour les animaux, la seule nouveauté concerne l’aide ovine pour laquelle il était de nouveau possible de demander, avant le 31 janvier 2019, l’aide complémentaire pour les exploitants agricoles qui ont commencé une activité d’élevage ovin entre le 1er février 2016 et le 31 janvier 2019.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Veaux

Les prix restent stables

Les intégrateurs ont des besoins un peu plus réguliers, avant d’entamer un nouveau recul des mises en place en début d’année prochaines, correspondant aux sorties d’été. La demande espagnole reste de son côté très réservée au regard des difficultés d’écoulement de la viande, et de la charge des ateliers d’engraissement.