Sur le plateau de Valensole, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le lavandin est roi. Et pour cause, la culture est parfaitement adaptée au climat et aux sols maigres du plateau. « En cinq ans, on a observé une forte augmentation des surfaces », fait savoir Romain Cansière, technicien à la Société coopérative agricole des plantes à parfum de Provence. Revers de la médaille : les rotations sont peu diversifié...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !