Réduire sa consommation de produits phyto est un des enjeux principaux de cette décennie. Ces produits, souvent chers, ont un impact économique considérable sur les finances de l’exploitation. Une solution pour se situer dans cette dynamique est d’optimiser le chantier de pulvérisation afin d’apporter la bonne dose au bon endroit et de réduire au maximum les surfaces de recouvrement.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !