Après plusieurs éditions résolument tournées vers les pays de l’ancien bloc soviétique, Agritechnica veut attirer les agriculteurs français. Il faut dire que notre marché ne manque pas d’atouts pour charmer le plus gros salon mondial du machinisme agricole. Les ventes de matériels y sont parmi les plus importantes d’Europe, juste derrière l’Allemagne. Et alors que les agriculteurs d’outre-Rhin traînent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !