Le programme de maîtrise des pollutions d'origine agricole (PMPOA) s'appelle maintenant le plan de maîtrise des pollutions liées aux effluents d'élevage (PMPLEE). Mais, comme pour le PMPOA, les pouvoirs publics ont sous-estimé l'engagement des éleveurs dans ce dispositif : 120 000 ont envoyé à leur DDAF leur déclaration d'adhésion avant le 31 décembre 2002.

Le ministère de l'Agriculture estime que 100 000 d'entre eux seront effectivement concernés. Leurs dossiers devront être clos avant le 31 décembre 2006.

Cela représente 25 000 dossiers à traiter chaque année, soit plus du triple de ce que l'Administration a réalisé depuis le lancement du PMPOA. Reste à espérer qu'elle ne se noiera pas sous ce raz de marée.