Révéler l’économie d’eau potentielle lors d’un changement de dispositif d’irrigation, telle était la mission confiée par le ministère de l’Agriculture à l’Irstea (1). L’étude a permis à l’institut de quantifier la différence de consommation entre un matériel neuf et d’occasion, et plus généralement entre les systèmes existants et «&thinsp...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !