Le soja a supporté les grosses chaleurs de l’été 2019 et la sécheresse de 2018, mais il a besoin d’eau au moment du remplissage. Sans irrigation, il devra être implanté dans des parcelles avec de bonnes réserves hydriques.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !