Qu’on se le dise : il faut porter la même attention au stockage des céréales qu’au suivi des cultures. Or, près d’un tiers des céréales seraient stockées à la ferme. L’idée est donc de préserver la qualité technologique, sanitaire, nutritionnelle et organoleptique des grains tout au long de leur conservation. Pour cela, il faut éviter l’apparition de moisissures, de toxines, d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !