Une application pour téléphones intelligents permet de prévoir la production d’un champ de fraises avec trois semaines d’avance afin d’assurer une meilleure coordination avec les réseaux de distribution, a indiqué jeudi son concepteur (Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, Irda).

Cette application simple et précise établit des prévisions à partir du nombre de fruits verts comptés sur 60 plants sélectionnés au hasard dans un champ donné, selon l’Irda.

Une meilleure coordination avec la distribution

« En pouvant connaître trois semaines à l’avance leurs volumes de production, nos membres augmentent leurs chances d’obtenir le juste prix pour leurs fruits et les épiciers peuvent plus facilement planifier leurs approvisionnements et promotions en fonction des quantités produites localement », a indiqué David Lemire, président de l’Association des producteurs de fraises et de framboises du Québec. Cette association regroupe 550 producteurs de fraises québécois, et fait du Québec le premier producteur au Canada, et le troisième en Amérique du Nord.

L’application « Prévisions – APFFQ » est téléchargeable gratuitement à partir de l’App Store et de Google PlayStore. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture du Québec.

A. Cas. avec l’AFP