Parmi les pionniers du drone apparus en agriculture depuis trois ans, deux sont devenus au fil des mois les principaux acteurs. Airinov et Drone Agricole seront ainsi présents au salon Innov-Agri. Si ces deux « dronistes » ont un fonctionnement et des services comparables, leur projet de développement diffère sensiblement.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Parmi les pionniers du drone apparus en agriculture depuis trois ans, deux sont devenus au fil des mois les principaux acteurs. Airinov et Drone Agricole seront ainsi présents au salon Innov-Agri. Si ces deux « dronistes » ont un fonctionnement et des services comparables, leur projet de développement diffère sensiblement.

La R & D pour se diversifier

Airinov se concentre sur la nutrition azotée des céréales à paille et du colza. L’entreprise dresse un bilan et fournit un conseil d’apport et un zonage simplifié ou détaillé. Drone Agricole développe, de son côté, un projet d’optimisation et de rationalisation des intrants. Associé à une université belge et à un institut luxembourgeois, le droniste intervient aussi sur la gestion des phytosanitaires et des semences. En fonction de l’objectif, l’entreprise n’utilise d’ailleurs pas forcément un drone et peut faire voler un ULM.

Les technologies évoluant très rapidement, des démonstrations se chargeront de montrer encore d’autres utilités des drones. En effet, un engin volant effaroucheur d’Agristructure et un drone Airinov devraient faire tourner les têtes. Rendez-vous dans la zone dédiée aux démonstrations de vols de drones, au centre Sud du salon.