Les producteurs de luzerne, le Syndicat national des déshydrateurs de France (SNDF) et l'Association pour la promotion des extraits foliaires en nutrition (Apef) soutiennent l'action des associations humanitaires luttant contre la faim dans le monde. Plus de 150 tonnes d'extraits foliaires de luzerne ont été mis à disposition de ces associations. ' L'initiative a débuté en 1994 avec l'envoi de 1 000 kg d'extrait de luzerne au Nicaragua ', explique soeur Luci Morren, en charge de l'association Soynica. Cette dernière utilise les extraits foliaires produits en France pour lancer des programmes d'aide. L'objectif est d'atteindre l'autosuffisance des populations grâce à la production locale d'extraits foliaires de divers végétaux.

L'Apef fait appel aux dons et signale qu'il faut 2,50 euros par an pour soigner un enfant de la malnutrition grâce aux extraits de luzerne. Riche en protéines, vitamines et oligo-éléments, celle-ci est utilisée en alimentation animale. Les recherches ont démontré que les extraits de luzerne et d'autres végétaux pouvaient constituer un apport de complément de qualité pour les populations souffrant de malnutrition. Incorporés dans les aliments, ces extraits évitent les maladies carentielles (anémie, diarrhées, etc.) qui touchent particulièrement les enfants et les femmes enceintes.

Apef, 8 rue d'Athènes, 75009 Paris. Tél. 03.26.81.75.05.