L'organe. La dent droite montée sur ressort est suivie par un disque tranchant de 450 mm de diamètre.

Le profil de sol. L'outil forme de grosses mottes et enfouit les résidus de récolte. La structure résultante est l'une des plus meubles du comparatif.

A découvrir : diaporama – vidéo.

FICHE

Largeur : 4,20 m

Nombre de dents : 13

Ecartement entre les dents : 320 mm

Diamètre des disques : 450 mm

Le Rigidisk est le fer de lance de Bugnot. Il s'intègre sans difficulté dans un itinéraire cultural sans labour.

Réglage

Le Rigidisk comporte plusieurs réglages. Tout d'abord au niveau de la dent. En effet, il est possible, grâce à un excentrique, d'orienter le porte-dent pour diminuer ou augmenter la pénétration du soc. Deux roues de jauge réglables par une manivelle permettent ensuite d'ajuster la profondeur de travail des dents. Le contrôle de la profondeur de travail des disques s'effectue quant à lui via des barres de poussée à cliquet. Pour diminuer la profondeur, l'opérateur allonge la barre de poussée et inversement pour augmenter la profondeur.

Etat de surface

La succession des dents et des disques laisse une surface bouleversée, caractérisée par une majorité de mottes supérieures à 5 cm. Les chaumes en surface ont été déchaussés. Les menues pailles sont presque invisibles. Au niveau des recoupements, nous avons relevé des billons où s'accumulent des chaumes.

Etat de surface un mois après

Les mottes supérieures à 5 cm ont résisté aux pluies, protégeant la macroporosité de la surface. Le sol garde son aspect grumeleux.

Profil

Les dents ont travaillé à 10 cm de profondeur. La taille des mottes décroît quand on s'éloigne de la surface. Les chaumes enfouis ont subi une légère dégradation : les fragments mesuraient entre 7 et 15 cm pour la plupart.

Les menues pailles, disparues de la surface, sont réparties de façon homogène dans l'horizon travaillé. Le sol est meuble, il bénéficie d'une macroporosité importante. La circulation de l'air et de l'eau est favorisée. Il reste à savoir comment la gérer, selon l'itinéraire cultural prévu pour la culture suivante.

Qualité du faux-semis

Le nombre de levées est dans la moyenne basse de l'essai, avec 43 pieds/m². Néanmoins, elles sont assez homogènes, avec une densité un peu plus élevée sur les passages de dents.

LE BILAN DE L'ESSAI
Les plusLes moins

 Macroporosité importante.

 Bon enfouissement des chaumes.

Chaumes accumulés dans les billlons.

Levées limitées.

par Sébastien Chopin, Henri Etignard, Corinne Le Gall et Nicolas Levillain (publié le 15 octobre 2010)