Traditionnellement, les régions sujettes aux attaques de pucerons à l'automne sont la Bretagne, les Pays de la Loire et le Poitou-Charentes où les températures restent douces et permettent la multiplication de l'insecte. Leur présence sur céréales d'hiver doit être surveillée, car ce sont des agents du BYDV (barley yellow dwarf virus), responsable de la jaunisse nanisante de l'orge (JNO), une attaque sur blé pouvant affecter le...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !