Zéro émission et quasi aucune nuisance sonore, cela a de quoi séduire. Pourtant, le 100 % électrique prend du temps pour s’imposer. Deux freins majeurs s’y opposent : l’autonomie et le coût à l’achat. Les batteries n’offrent encore pas l’autonomie d’un plein de GNR et le tout reste coûteux à produire.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !