Il ne pourrait plus s’en séparer. À la tête d’une exploitation de grandes cultures dans l’Aisne, Simon Remy utilise le système Demat’box, un scanner relié directement à son cabinet comptable. C’est ce dernier qui lui a proposé et lui a vendu l’appareil (entre 350 et 375 euros). « Simon a été l’un de nos premiers clients à l’utiliser », confie Thibault...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !