Des rouleaux géants de 810 mm chez Dal-Bo, au prototype Cultro de Horsch, et d’autres à couteaux de type Faca ont occupé le devant de la scène à Innov-Agri. Au-delà de la simple technique de destruction des couverts, les constructeurs se penchent sur l’amélioration du débit de chantier, afin de rivaliser avec le rendement d’une gestion chimique.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Des rouleaux géants de 810 mm chez Dal-Bo, au prototype Cultro de Horsch, et d’autres à couteaux de type Faca ont occupé le devant de la scène à Innov-Agri. Au-delà de la simple technique de destruction des couverts, les constructeurs se penchent sur l’amélioration du débit de chantier, afin de rivaliser avec le rendement d’une gestion chimique.

S’inspirer des combinés de fauche

La solution la plus simple est d’augmenter la largeur de travail du rouleau. Néanmoins, les besoins en puissance des Faca sont relativement importants, avec au minimum 150 ch pour un modèle agressif de 6 mètres. La répartition des masses et l’homogé-néité de la destruction posent aussi problème lorsque la largeur de travail augmente. Avec son Ecorouleau, Bonnel s’inspire des combinés de fauche avant/arrière avec un rouleau Faca monté sur le relevage avant, et une configuration en papillon à l’arrière. L’avantage du système est qu’il autorise le montage de masses supplémentaires à l’avant comme à l’arrière afin d’assurer une bonne stabilité et un bon rappui à l’ensemble. La largeur de travail varie de 7 à 9 mètres et le lestage peut atteindre 1 680 kg.

Option sur déchaumeurs

L’autre solution pour augmenter le débit de chantier est de réduire le nombre de passages en combinant le rouleau de destruction des couverts avec un outil de préparation, généralement un déchaumeur. Le rouleau se caractérise alors par un diamètre inférieur à 500 mm, ce qui engendre une vitesse périphérique élevée pour un traitement intensif du couvert.