Chez les Marrec, ce ne sont pas les nuisibles qui manquent. Oiseaux et gibiers s’en donnent à cœur joie dans les parcelles de maraîchage. « Notre principal souci reste les oiseaux, et particulièrement les pigeons lors des plantations et des phases de croissance des choux et des salades », précise Françoise.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !