Ici, le loup n’est pas un problème mais une solution ! À l’est de Tokyo, les agriculteurs sont confrontés à une recrudescence de cervidés. La coopérative agricole de Kisarazu a décidé de s’attaquer au problème en faisant fuir les nuisibles avec un de leur prédateur naturel, le loup, dans sa version robotisée. Le premier prototype, appelé Super Monster Wolf, mesure 65 cm de longueur pour 50 cm...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre