Pour l’heure, les sites d’e-commerce qui proposent la vente de produits phyto se comptent sur les doigts de la main (Agrileader, Adiel, Meshectares et Agriconomie), la législation demandant en effet aux distributeurs d’être agréés. « Pour un achat de produit phyto, nous demandons à l’agriculteur son numéro de Certiphyto, témoigne Séverine Chassagne, responsable commerciale chez Adiel. Il faut aussi pouvoir apporter...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !