Les laboratoires de recherche et développement s’intéressent depuis longtemps aux relations entre plantes et micro-organismes. L’idée : utiliser ces symbioses pour améliorer les rendements, sans augmentation des engrais. Ces dernières années, de nombreux produits revendiquant une stimulation de l’activité biologique des sols fleurissent (lire l’encadré p. 49). Ils s’appellent « biofertilisants ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !