Chaque année, de nombreux faons et petits gibiers sont happés par les couteaux des faucheuses. Au-delà du traumatisme pour le chauffeur de la machine et de l’arrêt nécessaire du chantier pour nettoyer le matériel, ce type d’accident peut fortement pénaliser la qualité de la récolte. Ainsi, il suffit de quelques paquets d’herbe contaminée par les restes de l’animal pour détruire tout un silo. Plusieurs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !