Mauvaisville n’est pas un hameau de l’Orne comme les autres. C’est une grande rue sinueuse de 3 km où s’accrochent en chapelet continu les maisons d’habitation. Au Nord, la rue déboule dans la ville d’Argentan (15 000 habitants) et, au sud, se perd dans la plaine céréalière. C’est là, sur le site du Gaec des Blandinières, spécialisé dans l’engraissement de bovins, qu’a é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !