Depuis douze ans qu’il vit à Offin, un petit village du Pas-de-Calais, François Delepierre est encore vu comme un ovni. Pas seulement parce qu’il n’est pas « de la vallée », mais aussi parce qu’il cultive et vend des fruits et légumes bizarres. Sept fois depuis son installation en 2005, des personnes mal informées (ou mal intentionnées ?) l’ont dénoncé à la répression des...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !