Depuis presque trois ans, Hervé Duquet connaît le potentiel génétique de ses génisses dès leur plus jeune âge. « Je réalise le génotypage avec l’organisme de sélection (OS) de la race montbéliarde dès les premiers mois de vie, pour un coût de 40 euros par génisse environ. » Son objectif : « Connaître rapidement la valeur génétique du troupeau...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !