Quelques tracteurs garés aux abords du château de Valencay (Indre), une trentaine de manifestants de la FDSEA et de JA de l’Indre et de la Région Centre-Val de Loire et un énorme bouquet de chardons, ambroisie et autres plantes invasives. Voici ce qui était réservé à Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à la Transition écologique, lors d’un débat sur les énergies renouvelables.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !