Dans un communiqué de presse du 10 mars 2016, la chambre d’agriculture interdépartementale de l’Ile-de-France s’oppose à un projet d’implantation d’un supermarché Leclerc, avec cafétéria, drive et parking pour la clientèle, à proximité d’un silo à Galluis, dans les Yvelines. Elle redoute que « ce projet ne remette en cause la pérennité de ce site » de la coopérative Axéréal.

Dans son communiqué, la chambre d’agriculture rappelle que la profession a déjà connu des cas similaires « où des constructions se sont implantées à proximité de silos de stockage de grains. Le fonctionnement normal du site s’en est trouvé affecté du fait du bruit, de la poussière, du trafic des engins agricoles... Le cas de Louvres (Val-d’Oise) où la coopérative Agora a dû fermer son site après l’implantation d’une moyenne surface en est un exemple flagrant. »

La chambre consulaire considère le silo de Galluis comme « essentiel puisque sa situation à proximité d’une voie ferrée permet une intermodalité avec le chargement des trains de céréales. […] Les sites de livraison de céréales se raréfient dangereusement dans notre région et l’appauvrissement de la filière contribue à la fragilisation de la filière céréalière francilienne. »