McDonald's France et ses fournisseurs de la filière volaille – Boscher volailles, Gaevol, Cargill et Moypark – ont annoncé mardi, lors d'une conférence de presse organisée au Salon international de l'agriculture, le renforcement de leur partenariat sur les produits élaborés à base de poulet.

Boscher volailles et Gaevol s'engagent à fournir près de 8.000 t de viande de poulet par an sur les deux ans à venir à Cargill et Moypark. « Le prix est négocié pour un an, explique Paul Lopez, le directeur de Boscher volailles. Jusqu'à maintenant, les négociations s'opéraient à un rythme trimestriel. »

« Nous avons besoin de visibilité à quelques années pour investir, détaille Stéphane Dahirel, le président de Gaevol. Nous sommes sensibles aux demandes sociétales et aux problématiques environnementales. Mais qu'est-ce qu'un développement durable sans économie ? Là, nous avons la visibilité grâce à des volumes et des prix inscrits dans la durée. »

McDonald's France n'envisage pas de jouer uniquement l'origine « France » pour s'approvisionner. Via ses fournisseurs, Cargill et Moypark, il utilise de la viande de poulet provenant de l'Allemagne, des Pays-Bas et de l'Angleterre. « Nous avons arrêté d'acheter au Brésil pour fournir McDonald's France, complète Samia Martel, de Cargill. Car ce pays ne garantit plus l'origine sans OGM de l'alimentation des volailles. »

Éric Roussel