La dégradation de la trésorerie des viticulteurs se poursuit, selon un sondage ADquation paru dans la revue Agrodistribution de novembre 2013.

D'après les résultats, très proches de ceux de 2012, 42 % des viticulteurs interrogés déclarent que leur trésorerie s'est dégradée, et 13 % qu'elle s'est améliorée.

C'est dans les Pays de la Loire (48 % des viticulteurs) et dans le Sud-Ouest (47 %) que cette dégradation est la plus nette.

En termes de surface en vigne exploitée, on constate une amélioration plus franche pour les grandes exploitations.

Cette enquête a été réalisée par téléphone du 2 au 7 octobre 2013 auprès d'un échantillon de 405 chefs d'exploitation ayant au moins un hectare de vigne.