C’est une classe de primaire de Chantilly, dans l’Oise, qui m’a dessiné en décembre. Les élèves m’ont ensuite envoyé à Vincent, découpé et plastifié, dans une carte de vœux. Ils échangent avec Vincent Guyot depuis le mois de septembre, dans le cadre de l’application Monchamp.fr qui met en relation les classes et les agriculteurs. C’est donc chez Vincent que j’ai découvert la culture...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !