Lors de l'inauguration de Vinexpo, à Bordeaux, le 19 juin 2011, le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a appelé la viticulture française à l'unité pour gagner des parts de marché à l'exportation, et contrer la concurrence. Du côté de la production, l'Italie est officiellement premier pays producteur de vin au monde devant la France en 2010.

Bruno Le Maire a mesuré dimanche « la force et la richesse de la viticulture française », alors qu'il déambulait dans les travées du gigantesque salon Vinexpo, au côté des ministres des Affaires étrangères français, Alain Juppé (également maire de Bordeaux), et allemand, Guido Westerwelle.

Le ministre de l'Agriculture a vanté « l'atout majeur » que constitue la viticulture pour l'économie et l'emploi en France. Le marché du vin, c'est 18 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 120.000 emplois directs et « 6,9 milliards d'euros par an de recettes à l'exportation, comparable à la vente de 137 airbus », a-t-il dit.

Lors de leur déambulation gustative, rythmée par des haltes gourmandes sur les stands de régions viticoles françaises et étrangères, les ministres ont entendu le négociant bordelais Philippe Castéja leur dire : « On a besoin de vous pour défendre nos marques en Chine. »

Alain Juppé s'est aussi entretenu avec le maire adjoint de Dalian, en Chine, en quête de soutien pour créer un festival du vin dans sa ville.

Bruno Le Maire s'est félicité du « beau contrat » signé en Chine par la maison Castel pour la livraison de 30 millions de bouteilles, soulignant que ce « négociant chinois ne prenait pas en dessous de 10 millions » de bouteilles.

S'appuyant sur cet exemple, il a appelé les professionnels français à « des efforts d'unité » face à la concurrence du Chili ou de l'Argentine et, plus près, de l'Espagne et de l'Italie.

L'Italie justement, deuxième pays exposant après la France, confirme son importance sur la scène mondiale. Le syndicat agricole italien Coldiretti a souligné il y a une dizaine de jours la première place européenne – donc mondiale – de l'Italie au palmarès des pays producteurs de vins, devant la France  en 2010, contrairement aux dernières prévisions de récoltes portées à notre connaissance (novembre 2010).

La Commission européenne, dans ses dernières estimations au 26 mai 2011, confirme que l'Italie (50,6 millions d'hectolitres de vin produit en 2010) est passée devant la France en 2010 (46,5 Mhl). Ou plutôt restée devant la France, puisque selon ses données, l'Italie n'a pas quitté la marche de premier pays producteur depuis les vendanges de 2006.

Bruno Le Maire et Alain Juppé signent le manifeste de Vin & Société lors de Vinexpo

Vinexpo, c'est un mastodonte qui s'étend jusqu'au 23 juin sur 95.000 m² d'exposition aux portes de Bordeaux. Le salon attend entre 45.000 et 50.000 visiteurs professionnels venant sceller des marchés avec quelque 2.400 exposants venus de 47 pays. Le salon affiche déjà un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros et prévoit 80 millions d'euros de retombées économiques pour le grand Bordeaux.

Dans ce contexte, la signature par Bruno Le Maire et Alain Juppé, lors de l'inauguration, du manifeste de Vin & Société, intitulé « Le vin, et si on en prenait toute la mesure », est apparu comme un symbole politique marquant. Ce document en forme de profession de foi rappelle l'engagement en faveur de la viticulture et de la consommation mesurée du vin.

B.V.