Les viticulteurs de l’Est sont 59 % à être prêts à utiliser ce type de robot contre 36 % dans le Sud-Est, indique un sondage de l’institut ADquation pour la lettre Machinisme & Réseau de décembre 2017. Les exploitants de moins de 50 ans sont également plus demandeur de ce type de technologie (53 %) que leurs aînés (40 %).

Sondage réalisé par téléphone du 5 au 9 octobre auprès de 406 viticulteurs travaillant au moins 1 ha de SAU.