Le syndicat Jeunes Agriculteurs (JA) a présenté jeudi ses vœux pour 2016. Son objectif pour la nouvelle année : « continuer dans la dynamique des actions syndicales de 2015 pour obtenir des mesures structurelles, a résumé Thomas Diemer, président de JA. L’agriculture est encore en danger, nous devons maintenir la pression médiatique et citoyenne ! »

« Se réapproprier les outils de distribution »

Si des actions coup-de-poing continuent sur le terrain, l’heure n’est plus pour autant au soulèvement général. « Nous avons besoin du gouvernement et des collectivités pour avancer et nous préférons mobiliser notre réseau sur des enjeux structurels, tels que le regroupement de l’offre et la contractualisation, plutôt que des revendications conjoncturelles, a indiqué Florent Dornier, secrétaire général.

L’organisation des filières sera d’ailleurs le thème du prochain rapport d’orientation de JA, que voteront les adhérents en juin 2016, lors de leur cinquantième congrès. L’occasion pour eux de rouvrir le dossier des coopératives, « qui ne doivent pas oublier les paysans français dans leur recherche de marchés étrangers », et de rappeler l’importance de la création de valeur ajoutée à l’échelle du territoire, car selon Florent Dornier, « l’exportation ne peut pas être une opportunité à outrance ». D’ici là, le bureau national de JA a annoncé la tenue d’un colloque le 24 mars prochain, au cours duquel il présentera ses solutions pour « se réapproprier les outils de distribution ».

« Ne rien lâcher sur l’installation »

Les crises à répétition dans les filières ne font pas oublier à JA son dossier de prédilection : l’installation. « Les chiffres de 2015 ne sont pas encore sortis, mais nous constaterons sans doute un recul des installations aidées », craint Jérémy Decerle, en charge du dossier. Il restera, le cas échéant, à analyser les raisons d’un tel recul : un contexte économique défavorable ou bien « le ping-pong permanent entre l’Europe, la France et les Régions » dans l’application du nouveau dispositif d’accompagnement… La question sera posée aux 150 représentants de JA qui se retrouveront en pays lyonnais la semaine prochaine. Cette « session installation » aura aussi pour objectif de définir « une nouvelle stratégie de communication » pour 2016, à destination des porteurs de projets.

Alain Cardinaux