Des matériels toujours plus pointus
/
  • Le déchaumeur FieldBird de Rabe se décline désormais en version de 12 mètres. Cet appareil n’est pas inconnu puisqu’il s’agit de la version bleue du Normandie dévoilé par Grégoire-Besson lors du dernier Agritechnica.

  • Local de l’étape, Duro propose un dispositif de graissage centralisé pour ses charrues. La cartouche de graisse est montée sur la tête d’attelage. Cette adaptation coïncide avec la relance de la fabrication d’une charrue à largeur variable de 4 à 7 corps.

  • Après la version de grande largeur dévoilée à Agritechnica, Great Plains décline son déchaumeur Turbo-Max dans une dimension plus européenne avec cette solution en 6 mètres.

  • Le constructeur breton Labbé-Rothiel réalisait pour la première fois des démonstrations sur Innov-Agri. Il avait choisi de mettre à l’honneur son outil de préparation du lit de semences et de reprise de labour Combisol.

  • Le RO-XXL GeoSpread est le nouvel épandeur d’engrais Vicon à destination des céréaliers. Il intègre la coupure automatique des tronçons par GPS avec des sections de 2 m de largeur.

  • La Fusion 3 Plus de McHale se caractérise par un système de liage par film. Cette technologie permet de diminuer le nombre de tours de film lors de l’étape d’enrubannage et de simplifier ensuite la distribution du fourrage.

  • Le semoir U-Drill de Kverneland se décline maintenant en version de 3 et 4 mètres. Ces deux modèles viennent compléter le catalogue de semoirs combinés à disques. L’U-Drill intègre la gestion automatique des fourrières, ce qui limite le nombre d’opérations à réaliser en bout de champ.

  • Denis revoit le nettoyeur séparateur NSD1. Outre le design, l’ergonomie et les couleurs de la machine, le constructeur l’améliore pour les utilisateurs bio et pour d’autres qui ont des cultures mélangées. Il modifie la goulotte pour améliorer le débit de 2 x 12,5 t/h.

  • Agriconsult présentait sur le salon la vis HP remplaçante du modèle XL. Le principal changement concerne une vitesse de rotation dans les bacs plus grande. La zone de gavage du tube, qui présente le même diamètre, est aussi plus importante. Le débit maximal de la vis est de 195 t/h.

  • New Holland montrait pour la première fois en France sa coupe Drapper en 9,15 m, celle du record du monde, sur une moissonneuse CR 1090. De conception américaine, cette coupe comporte deux tapis transversaux et un longitudinal. L’entraînement des scies est effectué grâce à un boîtier situé en milieu de coupe. La moissonneuse comporte par ailleurs des chenilles 34 pouces introduites en 2015.

Innov-Agri a fermé ses portes hier soir et les visiteurs sont rentrés chez eux avec des projets plein la tête. Crise oblige, les investissements en matériel ne sont pas à l’ordre du jour. Néanmoins, l’intérêt pour le machinisme demeure, surtout lorsqu’il est possible d’observer les machines en démonstration. On a aussi pu remarquer un intérêt croissant pour tout ce qui touche aux couverts végétaux et à leur gestion ainsi qu’un regain d’intérêt pour le stockage et la préparation des semences fermières.

L’édition de 2016 est aussi marquée par une nouvelle façon de visiter. On ne se contente plus désormais de regarder les machines ou de taper dans les pneus : la visite se déroule smartphone ou appareil photo à la main. Tout est photographié, filmé et si possible partagé rapidement sur les réseaux sociaux. Un nouveau comportement que certains constructeurs exploitent en proposant des « points selfies » pour réaliser le meilleur portrait possible avec un de leur matériel en toile de fond.

V. Gobert et C. Le Gall