Avec une production mondiale de blé en repli et une consommation qui augmente de façon exponentielle en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, les stocks mondiaux vont être orientés à la baisse. Par ailleurs, la croissance mondiale est repartie à la hausse (pour la première année depuis la crise de 2009, elle est supérieure à 3,5 %), particulièrement en Asie (+6,5 %).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
50%

Vous avez parcouru 50% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !