Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un équilibre carcasse « difficile à trouver »

réservé aux abonnés

Viande bovine - Un équilibre carcasse « difficile à trouver »
Paul Rouche, directeur délégué de Culture Viande, et Mathieu Pecqueur, directeur général, ce mardi 17 septembre 2019 à Paris. © V. Guyot/GFA

Face à la progression continue de la consommation de produits élaborés au détriment de la viande piécée, « la revalorisation du haché est essentielle », estime Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande.

« En juillet 2019, pour la première fois de l’histoire, les produits élaborés (comprenant la viande hachée, NDLR) représentaient plus de 50 % de la consommation globale de viande bovine à domicile, selon le panel Kantar », rapporte Mathieu Pecqueur, directeur général de Culture Viande, lors d’une conférence de presse ce mardi 17 septembre 2019 à Paris.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER