Une quarantaine de producteurs du Vaucluse ont manifesté mercredi pour protester contre la vente de cerises de Turquie. Ils ont vidé les rayons d'un supermarché proche d'Avignon.

En Turquie, les normes phytosanitaires sont moins contraignantes, ont expliqué les manifestants. L'opération menée ce mercredi 3 juillet 2013 veut « sensibiliser le consommateur sur le consommer français ». Il s'agit aussi de pousser les centrales d'achat à acheter les fruits et légumes français « qui sont là, qui sont beaux et bons et qu'elles ne paieront pas plus cher », a résumé Benoit Curel, producteur à Saint-Saturnin-les-Apt.

Le président de la chambre d'agriculture du Vaucluse, André Bernard, a donné 24 heures à l'enseigne pour retirer des rayons les cerises turques. Avant « une opération d'envergure nationale ».

A l'issue de l'opération, les arboriculteurs ont offert leur « récolte » peu orthodoxe de 800 kg de cerises à l'association de réinsertion Imagine 84.