La FOP (Fédération des producteurs d'oléagineux et de protéagineux) « condamne fermement » la destruction d'un champ de tournesol par des faucheurs volontaires « prétendant lutter contre les OGM », indique-t-elle mercredi dans un communiqué.

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 août, un champ de tournesol de 5.200 m², appartenant à un agriculteur de Saint-Martin-d'Août (Drôme), a été détruit par des « faucheurs volontaires ».

« Nous condamnons de telles pratiques, qui se sont répétées à de nombreuses reprises et qui ne respectent ni le travail des agriculteurs ni les enjeux de santé publique. Nous demandons aux pouvoirs publics d'intervenir avec détermination pour que cessent ces actions illégales qui ne respectent ni les biens ni les personnes », déclare Gérard Tubéry, président de la FOP et producteur de tournesol en agriculture conventionnelle et en agriculture biologique.

La FOP précise que la variété cultivée sur cette parcelle était un tournesol « tolérant ». Les tournesols tolérants favorisent la lutte contre une mauvaise herbe très dangereuse pour la santé publique : l'ambroisie.

La FOP rappelle que « les tournesols tolérants sont une variété issue de sélections classiques bénéficiant de techniques éprouvées depuis des décennies. Ces sélections ne font pas appel à des transferts de gènes. Cette variété n'est en aucun cas un OGM ».

Lire également :