Au 18 septembre 2013, très peu de parcelles de tournesol étaient récoltées. Malgré des températures estivales élevées, le retard des stades est encore marqué, de 15 à 30 jours par rapport aux années normales, notamment dans le Sud-Ouest et l'Est.

Les semis ont été très échelonnés en raison des pluies du printemps.

Dans le Poitou-Charentes et le Centre, les tournesols les plus avancés ont été collectés, avec une humidité assez élevée.

Le rendement est très correct pour les parcelles bien désherbées et à peuplement régulier. Pour ce qui reste encore sur pied, le potentiel s'annonce bon, sauf dans les zones non irriguées du Sud-Ouest.

Et l'inquiétude est de mise pour les tournesols les plus tardifs qui ne devraient pas être récoltés avant la mi-octobre, s'ils arrivent à mûrir...

Isabelle Escoffier