Dans son usine près de Parme (nord), les camions arrivent d’une centaine de kilomètres au maximum à la ronde. Juste avant leur déchargement, un échantillon de 15 kg est soumis à un test d’une quinzaine de critères. S’ils ne sont pas remplis, le chargement est refusé.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !