Les surfaces déclarées dans le dossier Pac 2014 sont passées à la loupe. Epinglée par Bruxelles pour ses procédures de contrôle et menacée d'une amende de plus d'un milliard d'euros, la France fait la chasse aux surfaces non éligibles (éléments paysagers, bâtiment, etc.).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
65%

Vous avez parcouru 65% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !