La pluie de la nuit a laissé quelques flaques entre les pierres qui pavent l’ancienne voie Appienne, Via Appia Antica en italien. Lissée par le temps et les voyageurs, cette chaussée romaine, deux fois millénaire, brille sous le soleil. On remarque ici et là des pavés portant une usure rectiligne, vestige du passage des chars.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !