Après déjà deux éditions et dix start-ups accompagnées sur le marché américain, Business France (1) lance l’appel à candidatures pour l’édition de 2017 de son programme d’accélération Agri Nest. À l’issue de la clôture de l’appel, le 24 avril, sept start-ups seront sélectionnées par un jury composé de spécialistes du marché des technologies agricoles nord-américain, issus du monde universitaire, du capital-risque et du conseil.

À partir du 11 septembre, elles prendront part à deux semaines d’immersion à Saint-Louis (Missouri), San Francisco et Davis (Californie). L’objectif d’Agri Nest est d’« accélérer leur implantation » sur le marché de l’Agtech et de leur donner les outils pour signer leurs premiers contrats aux États-Unis. Business France souligne que, sur le premier semestre de 2016, les investissements dans les start-ups de l’Agtech (2) se sont accrus de 25 %.

« Business to business »

Les start-ups candidates « seront jugées sur le caractère innovant de leur produit ou service, sur leur adéquation avec les besoins de marché, la robustesse de leur business model et le degré d’implication des équipes dans le projet ». Une fois sélectionnées, les start-ups bénéficieront d’un programme articulé autour du coaching en stratégie, marketing, business development, etc. Elles prendront part à l’Ag Innovation Showcase, conférence internationale sur l’agtech. Elles seront aussi accueillies dans l’incubateur d’HM Clause, filiale du groupe coopératif Limagrain.

Les cinq start-ups qui ont bénéficié du programme Agri Nest pendant deux semaines dans la Silicon Valley en 2015 sont Agriconomie, Elephant Vert, Naïo Technologies, Nor-Feed et The Green Data. Business France revendique un taux de 50 % de start-ups ayant suivi le programme Agri Nest qui ont des projets d’implantation ou déjà au moins une implantation aux États-Unis. Par ailleurs, 80 % auraient signé des partenariats avec des entreprises ou des universités américaines.

(1) Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française.

(2) Nouvelles technologies appliquées à l’agriculture.

Vincent Gobert